Match Olympio-Fabre : Papy fait de la résistance

24/01/2010
Match Olympio-Fabre : Papy fait de la résistance

Alors que l’on pensait que l’affaire était consommée avec le dépôt de la candidature de Jean-Pierre Fabre et l’expiration du délai, Gilchrist Olympio vient de frapper un dernier coup de gong en déposant sa candidature à la Céni le 23 janvier 2010.
Certes, le président de l’UFC ne peut ignorer que sa candidature ne répond pas aux exigences constitutionnelles. Il est hors délai. Il ne s’est pas présenté devant les médecins officiellement désignés par la Cour constitutionnelle du Togo mais il produit un certificat rédigé par le corps médical américain. Enfin, Gilchrist ne s’est pas rendu devant la Cour pour faire légaliser sa signature.
Le vieux leader de l’UFC qui a tant épluché à Ouaga les conditions constitutionnelles de la candidature sait bien tout cela. S’il tente ce dernier soubresaut, c’est pour bien marquer qu’il n’approuve pas la candidature de Fabre et qu’il reste le seul représentant légitime de l’UFC. On remarquera à cet égard que le site internet de l’UFC est toujours contrôlé par Olympio et que Fabre n’y a pas accès tandis que le site internet de la candidature Olympio est toujours actif.
Si les instances habilitées confirment l’irrecevabilité de la candidature d’Olympio, il reste à évaluer quelles seront les conséquences de ce clash au sommet.
Il est probable qu’après quelques remous, la plupart des cadres de l’UFC feront allégeance au candidat admis à se présenter. En revanche, les conséquences électorales seront plus sévères.
On peut penser qu’une partie de l’électorat traditionnel de l’UFC fera défaut à celui que Gilchrist considère comme un putschiste. Une partie se réfugiera dans l’abstention. Une autre sera tentée de rallier la candidature de consensus de Faure.
En 1995, se déroulait l’élection présidentielle en France alors que le Président sortant était François Mitterrand. Le candidat du PS était Lionel Jospin qui crut bien faire en attaquant Mitterrand au nom du droit d’inventaire. On dit que celui-ci, furieux, fit voter discrètement Jacques Chirac.
Il faut se méfier quand papy fait de la résistance.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.