Mobilisation africaine contre la crise

18/05/2009
Mobilisation africaine contre la crise

Les assemblées annuelles de la Banque africaine de développement 'BAD) qui viennent de se tenir à Dakar ont été marquées par une mobilisation de tous les participants contre la crise. Après cinq années de forte croissance économique, la moitié des pays africains ont enregistré, au premier trimestre, une croissance économique inférieure à leur croissance démographique.

"Si dans les pays développés, la crise se traduit par des pertes d'emplois, dans les nôtres, c'est une question de vie ou de mort, avec en particulier les risques de multiplication de conflits et de crises qui menacent la paix mondiale", a affirmé jean Ping (photo) le président de la Commission de l'Union africaine (UA).. Au premier trimestre 2009, 26 pays africains sur 53  ont connu une croissance économique inférieure à leur croissance démographique.13 pays ont durant cette même période connu une augmentation de leur produit intérieur brut (PIB) supérieure à leur croissance démographique et seulement 14 pays ont dépassé le cap d'une croissance économique de 5%.

Il faut donc renforcer les moyens de la BAD pour aider les Etats les plus touchés. Une augmentation du capital de la BAD et une "reconstitution" du Fonds africain de développement (FAD, branche de la BAD destinée aux pays les plus pauvres) ont été décidées. Mais il ne faut pas oublier que "le meilleur moyen d'éviter les troubles sociaux, c'est la (bonne) gouvernance", a souligné  le président de la BAD, le Rwandais Donald Kaberuka."Là où il y a une bonne gouvernance, même quand il y a des difficultés, on s'explique de manière transparente. Mais là où il y a une gouvernance approximative, où il n'y a pas de transparence, la crise peut entraîner des troubles sociaux", a-t-il insisté à juste titre.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.