Ne pas oublier l'Afrique

18/03/2009
Ne pas oublier l'Afrique

En prélude à la prochaine réunion du  G20 qui doit se tenir à Londres le 2 avril, le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a réuni des leaders africains influents, des ministres des finances et des banquiers pour entendre la voix de l'Afrique face à la crise.

On estime, en effet, que la dépression aura pour conséquence de précipiter 90 millions de personnes supplémentaires dans la voie de la pauvreté. Le risque est, en effet, grand que les pays « riches », inquiets devant la crise qui les frappe, ne réduisent leur aide au développement. Or, comme l'a souligné justement la présidente du Liberia Ellen Johnson-Sirleaf,  le coût d'une aide à l'Afrique est inférieur à celui des dépenses qu'il faudra engager si la misère réveille les luttes internes dans les pays africains. Et elle a cité l'exemple de la guerre civile qui a ravagé son pays de 1989 à 2003 et qui a tué plus de 200.000 personnes.

 

Aux pays développés de comprendre, la nécessité de ne pas oublier l'Afrique dans les plans de relance économique.

 

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.