Ne pas oublier l'histoire

15/06/2009
Ne pas oublier l'histoire

La visite officielle que rend aujourd'hui le président Faure Gnassingbé  à Berlin marque une ère nouvelle dans les relations entre le Togo et l'Allemagne. Elle est la conséquence de la dissipation des nuages qui obscurcissaient les relations entre les deux Nations. Le régime allemand avait été en effet un des plus acharnés à maintenir le Togo sous sanctions de l'Union européenne pour déficit démocratique. Il en était résulté une incompréhension qui est aujourd'hui levée.

Le Togo est redevenu le bon élève de l'Europe et il n'oublie pas le chapitre d'histoire commune vécu avec les Allemands : non seulement les contacts culturels et religieux mais aussi le rôle joué par l'Allemagne dans les grandes infrastructures du pays comme le port et le chemin de fer .Le moment est venu de tirer un trait sur les incompréhensions du passé et d'écrire en commun un nouveau chapitre des relations germano-togolaises.

Le Togo a une politique internationale et commerciale ouverte. Il n'est le monopole de personne. C'est cette ouverture que Faure Gnassingbé  va  proclamer avec autorité à Berlin.

Koffi  Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).