Ne pas oublier l'histoire

15/06/2009
Ne pas oublier l'histoire

La visite officielle que rend aujourd'hui le président Faure Gnassingbé  à Berlin marque une ère nouvelle dans les relations entre le Togo et l'Allemagne. Elle est la conséquence de la dissipation des nuages qui obscurcissaient les relations entre les deux Nations. Le régime allemand avait été en effet un des plus acharnés à maintenir le Togo sous sanctions de l'Union européenne pour déficit démocratique. Il en était résulté une incompréhension qui est aujourd'hui levée.

Le Togo est redevenu le bon élève de l'Europe et il n'oublie pas le chapitre d'histoire commune vécu avec les Allemands : non seulement les contacts culturels et religieux mais aussi le rôle joué par l'Allemagne dans les grandes infrastructures du pays comme le port et le chemin de fer .Le moment est venu de tirer un trait sur les incompréhensions du passé et d'écrire en commun un nouveau chapitre des relations germano-togolaises.

Le Togo a une politique internationale et commerciale ouverte. Il n'est le monopole de personne. C'est cette ouverture que Faure Gnassingbé  va  proclamer avec autorité à Berlin.

Koffi  Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.