Négociation sans exclusion

11/03/2009
Négociation sans exclusion

L'accord politique global (APG) a eu le grand avantage d'être signé par toutes les forces politiques au Togo. Il a institué un mécanisme de concertation qui regroupe toutes les parties prenantes à l'Accord. C'est dire que lorsque surgit un problème important c'est à ce Comité de Suivi qu'il faut faire appel. Ce n'est pas l'avis de l'UFC et du CAR qui veulent se réserver le monopole de la représentation de l'opposition togolaise au sein du Cadre Permanent de Dialogue de Concertation (CPDC).

Le CDPC étant bloqué ,il a été très logiquement fait appel au Comité de Suivi. Celui-ci qui vient de se réunir a justement rappelé, conformément à l'APG, le rôle du Cadre Permanent de Dialogue de Concertation (CPDC) qui demeure un lieu de dialogue et de concertation et non une nouvelle instance de négociation. A cet effet, le Comité de Suivi pense que le dialogue doit être permanent et inclusif toujours conformément à l'esprit de l'APG et des lois subséquentes qui s'en sont suivies pour la préservation de la paix. Dans cet esprit, le Comité de Suivi a préconisé l'élargissement du CPDC à toutes les parties signataires de l'APG afin qu'elles puissent y apporter leurs contributions.

Il faut se féliciter de cette importante prise de position. Au moment où il convient sans délai, d'effectuer les préparatifs nécessaires à la prochaine élection, présidentielle, on ne comprendrait pas, l'exclusion de partenaires  politiques importants. C'est l'adhésion la plus large qui permettra une élection présidentielle sereine et non l'exclusion.

Quant à ceux qui rêvent de différer l'élection présidentielle en en bloquant les préparatifs , qu'ils sachent que l'Etat a l'obligation d'organiser cette consultation dans les délais constitutionnels et que cette tactique du report est vouée à l'échec.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.