Nous sommes tous des enfants d’Apple

06/10/2011
Nous sommes tous des enfants d’Apple

Nous tous qui nous retrouvons sur la Toile pleurons l’homme qui a créé l’ordinateur personnel avant de décliner l’I dans les innovations les plus géniales de l’informatique et de la communication. 

Cet enfant abandonné puis adopté, cet écolier médiocre portait en lui les gènes d’un virtuose de la création. 

Il était de cette race d’hommes qui transforment l’imaginaire en réalité, l’instant en éternité.

Il avait su conjuguer la technique et l’esthétique au point que nous nous éblouissions de ses créations autant que nous les utilisions. 

Il possédait cette force intérieure qui s’affranchit du quotidien pour créer un monde nouveau.

En ce sens Steve Jobs avait déjà rejoint un autre monde.

Sans nul doute un paradis peuplé de petits anges transformés en pommes l’a accueilli,

Avec son intelligence, il trouvera certainement le moyen de nous transmettre de nouvelles idées de génie pour que vive et se renforce la communauté virtuelle mondiale qui lui doit tant.

Charles Debbasch*

* Charles Debbasch est ministre conseiller à la présidence du Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.