Numéro 150

30/10/2008
Numéro 150

Voici donc le cent-cinquantième numéro de l'Union. Une occasion de se pencher sur le chemin parcouru sans forfanterie, ni fausse modestie. Nous avons tenu notre pari d'une parution régulière et de qualité. Que tous ceux qui collaborent à notre titre, que les lecteurs qui nous font confiance en soient remerciés. Nous essaierons de progresser encore et seront réceptifs à toutes les suggestions et à toutes les critiques.

Le titre même de notre hebdomadaire est un programme. Nous avons voulu accompagner l'action d'apaisement et de réconciliation conduite au Togo pour aider à l'union de tous les togolais. Les fruits de cette politique sont déjà évidents. Le Togo qui était voila cinq ans le paria de la société internationale est aujourd'hui une démocratie pluraliste et paisible. Certes la situation est fragile. L'addition des inondations et de la crise internationale n'ont pas encore permis d'améliorer notablement les conditions de vie de la population.Mais la reprise de l'aide internationale et la politique audacieuse conduite par le président Faure Gnassingbé et tout le gouvernement laissent espérer des lendemains meilleurs.

 

L'Union restera le gardien éclairé des valeurs républicaines en préférant l'explication aux anathèmes dans le respect des valeurs fondamentales du journalisme.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.