Obama et les deux esclavages

13/07/2009
Obama et les deux esclavages

Il est deux formes d'esclavages : celle qui vous est imposée par les autres et celle que l'on s'inflige à soi-même. Le président Obama lors de son important séjour à Accra a dénoncé  ces deux aliénations. La première est d'ordre historique : l'oppression dont ont été victimes les êtres humains de race noire, traités comme du bétail et exilés contre leur gré.

La seconde est contemporaine. Elle consiste pour les Africains  à croire qu'ils ne sont pas maîtres de leur destinée et qu'ils dépendent des autres.Barak Obama a appelé tous les Africains à se délivrer de cette oppression qu'ils s'infligent à eux-mêmes et à prendre leur destin en mains. « L'Occident et les Etats-Unis ne sont pas responsables de la situation de l'économie du Zimbabwe depuis 15 ou 20 ans. « Je ne crois pas aux excuses » a-t-il martelé avec force et il a invité justement les Etats africains au sens de la responsabilité et de la bonne gouvernance.Un appel important pour la renaissance d'une Afrique libre et maîtresse de son destin.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.