Parler pour mieux se comprendre

08/12/2017
Parler pour mieux se comprendre

Concilier les points de vue

Quatre mois après le déclenchement de la crise politique, un début de solution est en vue.

Proposé par le gouvernement, un dialogue devrait réunir dans les semaines à venir la majorité et l’opposition.

Sur la table, toutes les questions qui divisent les deux parties et en particulier la limitation du nombre de mandats présidentiels.

Le principe de la limitation est acquis. Ce qui pose problème, c’est son interprétation.

Pour faire simple, les opposants veulent la garantie que le président Faure Gnassingbé, dont le mandat s’achève en 2020, ne puisse pas se représenter.

Ils réclament un retour à la constitution de 1992 qui, selon eux, offre ce dispositif.

Pour la majorité, une réforme constitutionnelle est évidemment nécessaire, mais à partir de la constitution en vigueur ; ce qui semble assez logique.

Le projet de réforme a été adopté par les députés au mois de septembre, sans les voix de l’opposition. Il faudra donc passer par un référendum.

La tenue d’un dialogue n’efface pas le projet de consultation populaire qui est prévu très clairement dans la constitution et qui est le meilleur moyen de recueillir l’avis du peuple.

Le dialogue est cependant utile pour essayer de concilier tous les points de vue.

Le Togo à l’économie fragile ne peut pas se payer le luxe d’une crise qui s’éternise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.