Patrimoine culturel immatériel et développement

20/06/2018
Patrimoine culturel immatériel et développement

Une culture riche et diversifiée

Le Togo a été élu récemment au Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI).

Face aux mutations qui s’annoncent conformément aux nouvelles approches de développement que poursuit l’Unesco et dans le cadre de nouvelles orientations stratégiques pour la mise en œuvre de la Convention 2003, le Togo n’entend pas rester inactif. Il compte y apporter sa précieuse contribution.

Les défis à relever par le Togo au sein de ce comité composé de 24 Etats-membres dont 6 nations d’Afrique, sont entre autres, la prise en compte plus conséquente de l’apport du patrimoine culturel immatériel dans la politique de développement à la base et la contribution du PCI à l’atteinte des ODD, la poursuite des actions de promotion, d’inventaire, de sauvegarde et de valorisation des pratiques relevant du patrimoine culturel immatériel. 

Cette élection ouvre au Togo, la voie pour une plus grande visibilité et valorisation de son patrimoine culturel riche et diversifié. Elle constitue une opportunité pour les acteurs culturels du pays.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.