Perspectives et prospective présidentielles pour 2016

13/01/2016
Perspectives et prospective présidentielles pour 2016

Faure Gnassingbé et l'ambassadeur des Etats-Unis mardi lors des voeux

L’arrivée d’une année nouvelle est l’occasion pour une nation de retrouver ses lignes de force dans l’ordre interne et international. Les deux étapes les plus importantes de ces cérémonies sont le discours de vœu à la nation et la présentation des vœux du corps diplomatique.

I-LES VŒUX A LA NATION

Le Président de la République dans un propos brillant et apaisé  a tiré les leçons de l’année écoulée. Si celle-ci n’a pas été avare en tragédies, elle a connu une avancée significative. ‘Pour notre cher pays, le Togo, elle fut une belle année, qui a vu notre démocratie en consolidation, faire un saut qualitatif notable, avec des élections présidentielles apaisées, libres et transparentes. Vous avez fait la preuve de votre grande maturité, en refusant de céder aux remises en question faciles et aux anathèmes de toutes sortes. chacun de nous peut être fier de ce résultat soyez en remerciés !’

Le chef de l’Etat estime que le nouveau quinquennat « sera porteur de plus d’espérances comme l’indiquent les résultats déjà engrangés.

En effet, la sécurité, le climat social apaisé qui règne dans notre pays sont de précieux acquis qui méritent d’être préservés. il est le résultat de nombreux efforts consentis par vous tous, du nord au sud, de l’ouest à l’est du pays. il illustre la force du ciment social togolais, fruit d’une décennie de politiques de développement inclusif. »

Les résultats sont déjà à porter à l’actif de l’action publique. . les derniers chiffres issus des enquêtes spécialisées dite « quibb 2015 » sont éloquents. ils montrent une réduction sensible de la pauvreté et du chômage, ainsi que d’une amélioration nette de l’accès aux services sociaux de base notamment, l’éducation, l’électricité et l’eau potable .

L’objectif est la recherche d’un mieux être pour tous les togolais en redoublant d’efforts pour répondre à la demande sociale légitime et sans cesse croissante. il convient de renforcer la protection sociale aux plus vulnérables en amplifiant les initiatives déjà lancées dans les domaines de l’assurance maladie, des transferts monétaires, de l’emploi des jeunes et de la finance inclusive.

Ceci suppose des structures de l’Etat plus efficaces au service de la population. pour y arriver, nous devons bâtir des institutions fortes, une administration efficiente, plus proche et à la hauteur des performances recherchées.

Dans une adresse d’une exceptionnelle importance le président de la république a annoncé que de nouvelles étapes seront franchies dans le processus de réformes politiques et de décentralisation. Ceci nécessite de donner corps à la commission sur les reformes constitutionnelles et institutionnelles et d’amorcer la mise en œuvre de la feuille de route relative à la décentralisation et aux élections locales.

Tous ces efforts seraient vains si le Togo ne continuait pas à mettre le cap sur la sécurité mais celle-ci est une oeuvre collective qui exige le concours des autres nations.

 II LE TOGO DANS L’ORDRE INTERNATIONAL

La cérémonie des vœux du corps diplomatique est une occasion solennelle de voir le Togo dans le miroir de la société internationale Minko Mi Nseme Sylver Aboubakar, ambassadeur du Gabon et vice-doyen du corps diplomatique, a salué la maturité politique dont la population a fait preuve lors de la dernière élection présidentielle.

Il a souligné que le grand peuple togolais est plus que jamais déterminé à œuvrer pour le développement socio-économique de son pays pour l’avènement d’un Togo émergent’, Le doyen s’est également félicité de la politique initiée par le chef de l’Etat pour lutter contre la pauvreté et assurer la croissance.

Le vice-doyen a évoqué l’implication  de plus en plus forte du Togo au sein des instances régionales et dans la lutte contre l’insécurité. La tenue prochaine à Lomé d’une conférence sur la sécurité maritime organisée par le gouvernement et l’Union africaine en est un important témoignage.

En réponse aux vœux des diplomates, le chef de l’Etat en invoquant les actes terroristes qui ont endeuillé 2015 a souligné :

‘Nous vivons désormais dans un monde devenu incertain et instable, où les menaces et les atteintes à la paix et à la sécurité sont quotidiennes et permanentes’. Face à la désintégration et l’effondrement de la Libye, le président togolais a lancé un appel pour une mobilisation et un engagement  accrus de la communauté internationale.

Le chef de l’Etat s’est engagé à préserver l’esprit de dialogue et à œuvrer à la poursuite des réformes politiques en vue de consolider  la démocratie et l’Etat de droit et de faire progresser ainsi le Togo sur la voie de la décentralisation. 

Soucieux du devenir de la planète Faure Gnassingbé a déclaré : ‘Nous disposons désormais d’un cadre adéquat pour  poursuivre avec une plus grande efficacité  les efforts visant à débarrasser le monde de l’extrême pauvreté et à mettre la planète à l’abri des catastrophes climatiques et des problèmes environnementaux.’

Il reste désormais à passer des paroles aux actes en construisant un avenir basé sur l’innovation et les énergies propres.  

Nous  devons dans cette perspective rester vigilants et réaffirmer notre engagement à poursuivre nos efforts communs, tout en sauvegardant nos valeurs culturelles. 

Celles-ci accordent une place centrale au respect de  la vie et à la famille qui sont des valeurs auxquelles nos peuples, à juste titre, restent profondément  attachés. 

Le vice-doyen du corps diplomatique avait relevé à juste titre l’élection du Togo au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies,  le président a assuré que le. Togo mettra à profit sa présence dans cet organe important pour poursuivre le travail de longue haleine que nous avons engagé, avec le concours de nos partenaires, pour que les droits fondamentaux de la personne humaine occupent une place centrale dans l’agenda international pour le développement économique et social.

Et il a ajouté :’Je me félicite enfin du bon déroulement des processus électoraux dans les pays frères et amis de la sous-région, notamment au Nigeria,  en Guinée, en Côte-d’Ivoire et au Burkina-Faso et souhaite vivement que les élections prévues cette année sur l’ensemble du continent africain connaissent le même succès.’

Le Président a réaffirmé les grands engagements pris lors des vœux à la nation pour une poursuite paisible du développement démocratique et décentralisé du Togo.

Que 2016 soit pour la république togolaise un creuset de paix et de bien être.

 

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.