Pitié pour les rhinocéros

30/08/2011
Pitié pour les rhinocéros

La corne de rhinocéros est réputée -peut-être à tort- avoir des propriétés aphrodisiaques. Les conséquences sont graves pour cette espèce. La corne de rhino se vend. à peu près au prix de l'or. A ce rythme, estiment les experts, le maintien de la population sera menacé d'ici moins de deux ans.

L’Afrique du Sud est affrontée à un massacre sans précédent de ses rhinos. Fin août, 279 rhinos avaient été tués illégalement en Afrique du Sud depuis le début de l'année, uniquement pour alimenter en corne le marché de la médecine traditionnelle asiatique. En 2010, le bilan s'était établi à 333 animaux tués, contre treize en 2007.

Voilà pourquoi le gouvernement sud-africain envisage des mesures radicales pour la protection de l'espèce. La première serait de décorner les animaux mesure extrême qui prive l’animal de sa défense naturelle. La seconde serait d'imposer immédiatement un moratoire sur la chasse légale, qui donne lieu à des abus dans l'attribution des permis. Les Nations unies, étudient la possibilité d'instaurer un moratoire sur la chasse au rhino. L'Afrique du Sud autorise la chasse au rhinocéros blanc -plus répandu que son cousin le rhinocéros noir- dont la population est estimée à 18.800 têtes. Cette activité a rapporté en 2009 environ 49 millions de Rands, soit 4,8 millions d'Euros.

L’Afrique doit tout faire pour préserver sa faune. L’éducation des populations mais aussi une politique de fermeté contre les braconniers s’imposent.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.