Pour une solution de sagesse en Côte d’Ivoire

23/02/2011
Pour une solution de sagesse en Côte d’Ivoire

Cinq chefs d'Etat se penchent à nouveau sur le problème de la Cote d'Ivoire dans une situation où deux camps s'affrontent dans des conditions qui ne portent pas au compromis.
D'un côté, se situe le camp Ouattara-Soro.
Ouattara est reconnu par la communauté internationale comme le vainqueur du scrutin bien que l'élection n'ait pas été proclamée selon les règles institutionnelles. Le Président Ouattara attend , sagement, retranché dans un hôtel à Abidjan, que le pouvoir lui soit remis par la communauté internationale et il laisse son premier ministre s'agiter sur la scène médiatique. Cette situation inquiète les partisans de Ouattara qui se demandent pendant combien de temps le président du ''Golfe'' pourra résister au dynamisme de l'ancien chef rebelle et qui s'interrogent aussi sur l'autonomie acquise par les chefs rebelles locaux :accepteront-ils de rentrer dans le rang et de se soumettre aux contraintes d'un Etat unitaire.
De l'autre côté, on trouve le camp Gbagbo.
Le Président sortant se targue de sa victoire proclamée par le Conseil Constitutionnel et il s'accroche au pouvoir. Lui qui a été gratifié par l'ONU de cinq années de pouvoir "gratis" n'accepte pas de quitter la Présidence et il estime incarner l'unité du pays face à des sécessionnistes. Il est aujourd'hui mis au banc de la communauté internationale et soumis à des sanctions qui visent à l'asphyxier financièrement. Il dispose pourtant du soutien de prés de la moitié de la population. Il se porte en héraut d'un nouveau nationalisme africain et bénéficie à ce titre des appuis de l'Angola et de l'Afrique du Sud.
A l'évidence, ce combat risque de se terminer en guerre civile. Il faut donc espérer qu'une solution de compromis soit trouvée. Elle passe, à l'évidence, par des modalités de partage du pouvoir et par un plan destiné à rétablir l'unité du pays,

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.