Pour une solution de sagesse en Côte d’Ivoire

23/02/2011
Pour une solution de sagesse en Côte d’Ivoire

Cinq chefs d'Etat se penchent à nouveau sur le problème de la Cote d'Ivoire dans une situation où deux camps s'affrontent dans des conditions qui ne portent pas au compromis.
D'un côté, se situe le camp Ouattara-Soro.
Ouattara est reconnu par la communauté internationale comme le vainqueur du scrutin bien que l'élection n'ait pas été proclamée selon les règles institutionnelles. Le Président Ouattara attend , sagement, retranché dans un hôtel à Abidjan, que le pouvoir lui soit remis par la communauté internationale et il laisse son premier ministre s'agiter sur la scène médiatique. Cette situation inquiète les partisans de Ouattara qui se demandent pendant combien de temps le président du ''Golfe'' pourra résister au dynamisme de l'ancien chef rebelle et qui s'interrogent aussi sur l'autonomie acquise par les chefs rebelles locaux :accepteront-ils de rentrer dans le rang et de se soumettre aux contraintes d'un Etat unitaire.
De l'autre côté, on trouve le camp Gbagbo.
Le Président sortant se targue de sa victoire proclamée par le Conseil Constitutionnel et il s'accroche au pouvoir. Lui qui a été gratifié par l'ONU de cinq années de pouvoir "gratis" n'accepte pas de quitter la Présidence et il estime incarner l'unité du pays face à des sécessionnistes. Il est aujourd'hui mis au banc de la communauté internationale et soumis à des sanctions qui visent à l'asphyxier financièrement. Il dispose pourtant du soutien de prés de la moitié de la population. Il se porte en héraut d'un nouveau nationalisme africain et bénéficie à ce titre des appuis de l'Angola et de l'Afrique du Sud.
A l'évidence, ce combat risque de se terminer en guerre civile. Il faut donc espérer qu'une solution de compromis soit trouvée. Elle passe, à l'évidence, par des modalités de partage du pouvoir et par un plan destiné à rétablir l'unité du pays,

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.