Présidentielle sereine au Nigeria

18/04/2011
Présidentielle sereine au Nigeria

Les élections au Nigeria ont souvent généré des violences et des fraudes. C’est pourquoi, il faut se féliciter de la bonne tenue du scrutin présidentiel qui vient de se tenir
L'ancien président ghanéen John Kufuor, chef de la mission d'observateurs de l'Union africaine (UA), a salué l’organisation de la compétition «J’espère que la situation aura un impact très positif sur le continent", a-t-il dit à Reuters, alors qu'une dizaine d'élections sont attendues d'ici la fin de l'année en Afrique.
Sur la base des dépouillements dans la quasi-totalité des 36 Etats du pays le plus peuplé d'Afrique, le président du Nigeria, Goodluck Jonathan (photo), est assuré sans doute d'être élu dès le premier tour
Son rival, Muhammadu Buhari, musulman originaire du Nord qui dirigea la junte militaire dans les années 1980, espérait imposer l’alternance confessionnelle au  président sortant, chrétien issu du Delta du Niger. Les partisans de Buhari estiment en effet   que Jonathan a ‘’volé’’ à leur région le droit de diriger le pays en vertu d'une règle informelle de partage du pouvoir entre musulmans et chrétiens, deux communautés à la taille équivalente dans ce pays de 150 millions d'habitants. Ce qui n’est pas totalement exact le président sortant n’a fait en effet que succéder brièvement à son prédécesseur décédé
Il faut espérer que le Nigeria échappera aux troubles confessionnels qui divisent trop souvent le pays.
 

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.