Qui va à la chasse

17/09/2012
Qui va à la chasse

C’est en forgeant que l’on devient forgeron. C’est en participant aux élections que l’on conquiert tout ou partie du pouvoir

C’est ce que devraient méditer tous les acteurs politiques au Togo. Le récent dialogue qui vient de se tenir à Lomé a permis de franchir une nouvelle étape dans la recherche du consensus pour les prochaines élections. Certes, tous les mouvements politiques n’y ont pas participé. Mais l’on peut espérer que d’ici les mois d’octobre-novembre, avec la mise en place des organes électoraux, les passions vont s’apaiser et que la compétition remplacera l’affrontement.

L‘opposition radicale s’est lancée jusqu’ici dans une surenchère négative dangereuse pour l’unité du pays : mises en cause diffamatoire du président et de tous ceux qui l’approchent, soutien de toute personne visée dans une enquête judiciaire, appel à l’insurrection, violence urbaine.

Elle doit à présent se rendre compte que la politique du pire est la pire des politiques et que la stratégie de la chaise vide offre un boulevard aux concurrents politiques.

Un autre proverbe à méditer : qui va à la chasse perd sa place.

Koffi SOUZA

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.