Réconciliation entre Togolais

18/04/2008
Réconciliation entre Togolais

La démocratie n'est pas un long fleuve tranquille installé une fois pour toutes dans son lit. Elle est plutôt un torrent impétueux et imprévisible qu'il faut progressivement maîtriser. La France est considérée comme la patrie de la démocratie et des droits de l'homme. Mais elle a accouché de ces valeurs dans la douleur. La Révolution française a fait plusieurs milliers de morts.

En lançant les consultations nationales sur le processus justice, vérité, réconciliation, le Président Faure Gnassingbé a noté avec clairvoyance que le moment est venu «  d'élucider les actes de violence à caractère politique commis par le passé et de proposer les mesures d'apaisement et de réconciliation nationale ».On l'aura compris. L'objectif recherché est de contribuer, par cette importante initiative, à la consolidation de l'unité nationale.

Pour qu'il soit atteint, il convient que  les consultations nationales visent non à réveiller les douleurs du passé mais à tirer les leçons de ces épreuves pour prévenir les maladies de demain.

Il est aussi indispensable que les Togolais soient les artisans de cette thérapie collective.  Le temps des tiers médiateurs s'achève. Il faut que les Togolais se regardent à présent en face et règlent leurs problèmes par le dialogue. Il y a au Togo : un Président et un gouvernement légitimes et une Assemblée nationale représentative.

 Au terme des consultations nationales, c'est donc aux institutions de la République qu'il appartiendra de donner sa forme et ses compétences définitives à la commission « Vérité et Réconciliation ».

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.