Réconciliation entre Togolais

18/04/2008
Réconciliation entre Togolais

La démocratie n'est pas un long fleuve tranquille installé une fois pour toutes dans son lit. Elle est plutôt un torrent impétueux et imprévisible qu'il faut progressivement maîtriser. La France est considérée comme la patrie de la démocratie et des droits de l'homme. Mais elle a accouché de ces valeurs dans la douleur. La Révolution française a fait plusieurs milliers de morts.

En lançant les consultations nationales sur le processus justice, vérité, réconciliation, le Président Faure Gnassingbé a noté avec clairvoyance que le moment est venu «  d'élucider les actes de violence à caractère politique commis par le passé et de proposer les mesures d'apaisement et de réconciliation nationale ».On l'aura compris. L'objectif recherché est de contribuer, par cette importante initiative, à la consolidation de l'unité nationale.

Pour qu'il soit atteint, il convient que  les consultations nationales visent non à réveiller les douleurs du passé mais à tirer les leçons de ces épreuves pour prévenir les maladies de demain.

Il est aussi indispensable que les Togolais soient les artisans de cette thérapie collective.  Le temps des tiers médiateurs s'achève. Il faut que les Togolais se regardent à présent en face et règlent leurs problèmes par le dialogue. Il y a au Togo : un Président et un gouvernement légitimes et une Assemblée nationale représentative.

 Au terme des consultations nationales, c'est donc aux institutions de la République qu'il appartiendra de donner sa forme et ses compétences définitives à la commission « Vérité et Réconciliation ».

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.