Réduction de la pauvreté

22/06/2009
Réduction de la pauvreté

Tous les  pays africains sont touchés par la pauvreté et le Togo n'échappe pas à ce fléau. On estime dans une conception extensive que  la pauvreté touche 61,7% des individus, soit 47,3% des ménages. La pauvreté se situe essentiellement  dans les campagnes où vivent 79,9 % des individus pauvres et où l'incidence est de 74,3%, .Le milieu urbain est confronté à une incidence de pauvreté de 36,8 %.

Voilà pourquoi, avec le concours actif et dévoué du PNUD, le gouvernement togolais a engagé un programme audacieux de lutte contre la pauvreté. 

Le dernier conseil des ministres a adopté le document complet de stratégie de réduction de la pauvreté pour la période 2009-2011.

Il s'agit d'un programme ambitieux d'action en faveur des populations qui comporte plusieurs volets : bonne gouvernance, renforcement de la croissance économique, développement des formations et des capacités de la population, réduction des disparités régionales.

 

C'est, en effet, par une meilleure répartition des fruits de la richesse entre tous les Togolais que se règleront les conflits politiques .La réduction équilibrée de la pauvreté contribuera au renforcement du climat apaisé que le président Faure a fixé comme ligne de force de son action.

 

Koffi Souza

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.