Réduction de la pauvreté

22/06/2009
Réduction de la pauvreté

Tous les  pays africains sont touchés par la pauvreté et le Togo n'échappe pas à ce fléau. On estime dans une conception extensive que  la pauvreté touche 61,7% des individus, soit 47,3% des ménages. La pauvreté se situe essentiellement  dans les campagnes où vivent 79,9 % des individus pauvres et où l'incidence est de 74,3%, .Le milieu urbain est confronté à une incidence de pauvreté de 36,8 %.

Voilà pourquoi, avec le concours actif et dévoué du PNUD, le gouvernement togolais a engagé un programme audacieux de lutte contre la pauvreté. 

Le dernier conseil des ministres a adopté le document complet de stratégie de réduction de la pauvreté pour la période 2009-2011.

Il s'agit d'un programme ambitieux d'action en faveur des populations qui comporte plusieurs volets : bonne gouvernance, renforcement de la croissance économique, développement des formations et des capacités de la population, réduction des disparités régionales.

 

C'est, en effet, par une meilleure répartition des fruits de la richesse entre tous les Togolais que se règleront les conflits politiques .La réduction équilibrée de la pauvreté contribuera au renforcement du climat apaisé que le président Faure a fixé comme ligne de force de son action.

 

Koffi Souza

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.