Réforme

15/08/2011
Réforme

En annonçant une nouvelle phase de dialogue et de réforme, le président Faure Gnassingbé a répondu à l’attente de tous ceux qui s’impatientaient de voir le temps passer sans que les équilibres institutionnels soient modifiés.

Mais il fallait, avant toute chose, rétablir les équilibres économiques et impulser la bonne gouvernance dans un contexte mondial difficile.

La phase politique qui s’ouvre n’est cependant pas une autoroute dégagée de tout obstacle. 

Il s’agit, en effet, d’arriver à trouver des institutions acceptées par tous .C’est une chose techniquement possible mais difficile à réaliser puisque derrière les institutions se profilent des enjeux de pouvoir. Chacun voit midi à sa porte et le pouvoir au bout d’une révision constitutionnelle.

Alors, souhaitons bonne chance aux négociateurs.

Que l’esprit d’unité nationale et de tolérance les inspire pour mettre sur les rails le Togo nouveau.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.