Respect des diversités idéologiques et religieuses

15/05/2014
Respect des diversités idéologiques et religieuses

Dans de nombreux Etats africains comme la Centrafrique les luttes politiques dégénèrent en affrontements religieux.

Au Togo, la récente mort de Monseigneur Dosseh-Anyron a donné l’occasion d’une manifestation d’unité nationale. Le cortège transportant la dépouille du prélat avec à sa tête le chef de l’état Faure Gnassingbé et les autorités religieuses, civiles et militaires a traversé la ville sous les applaudissements.

Cette  acceptation mutuelle est la résultante d’un choix délibéré  des autorités togolaises. Elle est consacrée par la Constitution.

Celle-ci dans son article 11 précise « Nul ne peut être favorisé ou désavantagé en raison de son origine familiale, ethnique ou régionale, de sa situation économique ou sociale, de ses convictions politiques, religieuses, philosophiques ou autres. »

La laïcité à la togolaise n’est pas une attitude passive face aux religions et croyances

Art. 25 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience, de religion, de culte, d’opinion et d’expression. L’exercice de ces droits et libertés se fait dans le respect des libertés d’autrui, de l’ordre public et des normes établies par la loi et les règlements.

L’organisation et la pratique des croyances religieuses s’exercent librement dans le respect de la loi. Il en est de même des ordres philosophiques.

L’exercice du culte et l’expression des croyances se font dans le respect de la laïcité de l’Etat.

Les confessions religieuses ont le droit de s’organiser et d’exercer librement leurs activités dans le respect de la loi. »

Ces dispositions sont respectées très strictement par toutes les autorités. La laïcité à la togolaise n’est pas une attitude passive face aux religions et croyances. Elle repose sur  une association de toutes les familles de pensée à l’exercice du pouvoir. Cette pratique réussie de la tolérance active à l’égard des religions et des groupes de pensée est la meilleure des préventions contre les dérives de l’extrémisme religieux.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.