Respect et compassion

08/06/2009
Respect et compassion

Chacun le sait, le président Bongo du Gabon a traversé avant de disparaître des heures difficiles et sa santé était chancelante. Etait-ce une raison suffisante pour annoncer son décés de facon prématurée?Certainement pas. A présent que la mort de ce grand Chef d'Etat est officiellement annoncée, il convient de se rappeler les souffrances qu'il a du endurer alors qu'il venait de perdre son épouse. Un homme qui était vivement  attaqué depuis quelques semaines parce qu'on le savait affaibli. Un homme qui était mis en cause trop souvent par ceux qui avaient  eu recours à ses services.

Un homme certes imparfait mais qui a maintenu depuis plus de quarante ans dans son pays et hors de ses frontières la paix civile.Que l'on n'attende donc pas de nous que nous hurlions avec les loups. Nous en appelons tout au contraire au respect et à la compassion. Et l'histoire saura reconnaître les mérites d'Omar Bongo Ondimba.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.