Retrouver le sens du collectif

23/12/2010
Retrouver le sens du collectif

Aucune vie en société n'est possible sans le respect des biens de la collectivité.
Au moment où de grands travaux sont exécutés un peu partout au Togo, il convient que chacun garde cette règle en mémoire.
Remettre en état des voies publiques ne sert à rien si, au même moment, les conducteurs ne respectent pas les charges autorisées et défoncent allègrement des voies modernes et les re-transforment en fondrières.
Des voies sans excavations imprévues protègent les automobilistes mais, si une rue aussitôt goudronnée est transformée en parcours de Grand Prix, on en vient à regretter les trous et les bosses.
Assainir les lagunes, remettre en place des outils de ramassage des ordures c'est parfait, mais si, au même moment les citoyens se débarrassent de leurs déchets en les jetant dans la rue l'effort de la collectivité est ruiné.
Je moment est venu d'expliquer à chacun que dans les sociétés modernes chacun doit respecter le bien public.
Il faut continuer à éduquer les citoyens en ce sens. Quant aux récalcitrants, ils doivent subir toute la rigueur de la loi.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.