Retrouver le sens du collectif

23/12/2010
Retrouver le sens du collectif

Aucune vie en société n'est possible sans le respect des biens de la collectivité.
Au moment où de grands travaux sont exécutés un peu partout au Togo, il convient que chacun garde cette règle en mémoire.
Remettre en état des voies publiques ne sert à rien si, au même moment, les conducteurs ne respectent pas les charges autorisées et défoncent allègrement des voies modernes et les re-transforment en fondrières.
Des voies sans excavations imprévues protègent les automobilistes mais, si une rue aussitôt goudronnée est transformée en parcours de Grand Prix, on en vient à regretter les trous et les bosses.
Assainir les lagunes, remettre en place des outils de ramassage des ordures c'est parfait, mais si, au même moment les citoyens se débarrassent de leurs déchets en les jetant dans la rue l'effort de la collectivité est ruiné.
Je moment est venu d'expliquer à chacun que dans les sociétés modernes chacun doit respecter le bien public.
Il faut continuer à éduquer les citoyens en ce sens. Quant aux récalcitrants, ils doivent subir toute la rigueur de la loi.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.