Sérénité et nuages

25/02/2010
Sérénité et nuages

Sur l’ensemble du territoire, la campagne électorale se déroule sereinement. Les meetings sont libres et ouverts. Ils connaissent une large participation. Les medias reflètent toutes les couleurs de l’arc-en-ciel politique. Une campagne convergente en faveur de la non-violence connait un grand succès auprès de l’opinion et le président sortant n’a de cesse d’appeler tous et chacun à la fraternité pacifique. Le ciel du Togo parait ainsi serein. Il faut souhaiter qu’il le reste.
La sérénité ne doit pourtant pas exclure la vigilance. En effet, tapis dans une ombre qu’ils croient transparente, certains trublions s’essaient à organiser le pire sitôt l’élection passée.
En vrac, voici quelques unes de leurs fantaisies machiavéliques : faire envahir les rues dés la fin du vote en proclamant des résultats imaginaires, provoquer les forces de l’ordre pour tenter de rééditer les troubles de 2005 , réunir tous les candidats de l’opposition pour tenter de réaliser après-coup une unité qui n’a pas pu s’imposer naturellement.
Dans un système démocratique comme en toutes choses rien ne sert de courir si l’on n’a pas su partir à point. A ceux qui espèrent voir se lever des orages désirés, il faut répondre par l’assurance tranquille de l’application de la loi avec sa justice, ses défenses et ses rigueurs.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.