Souvenir et création

07/02/2008
Souvenir et création

Cette semaine le Togo était recueilli dans le souvenir du Président Eyadema trois ans après sa disparition. La succession des géants de la politique pose toujours deux types de questions. Juger et jauger leur place dans l'histoire. Ce n'est pas chose facile car il faut le recul du temps et l'apaisement des passions que soulèvent toujours les hommes qui sortent de l'ordinaire. Aujourd'hui, en France, tout le monde est devenu gaulliste. On peut supposer de même que l'histoire reconnaitra le rôle de bâtisseur de la Nation togolaise du Président Eyadema.

 

La seconde interrogation est plus aléatoire. Elle consiste à apprécier si les successeurs des géants restent dans leur ligne politique ou s'en écartent. Question vaine .Les grands politiques sont aussi de grands pragmatiques.

Eyadema s'amusait à comparer le politique au caméléon qui doit toujours s'adapter aux variations du terrain. Dés lors, toute comparaison est déraisonnable car personne ne sait ce que le prédécesseur aurait fait dans des circonstances nouvelles.

Le successeur ne peut être jugé qu'à l'aune de son action et non avec le thermomètre étalonné par son prédécesseur. La vie est mouvement et le respect n'exclut pas le changement. L'histoire n'est jamais immobile.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.