Terrorisme en Afrique

10/01/2011
Terrorisme en Afrique

La nouvelle prise d'otages qui a couté la vie à deux français au Niger illustre la progression du péril terroriste en Afrique.
Ce n'est probablement qu'un début. Les armées africaines sont pour la plupart faibles et elles ne peuvent asseoir leur contrôle sur d'immenses territoires.
La progression de la misère rend des communautés marginales vulnérables à la commercialisation de la prise d'otages.
L'ambigüité de la position de la France accentue les dangers.
Ces pays vivaient jusqu'ici sous un parapluie militaire français. Or, la France n'a plus souhaité jouer ce rôle tutélaire. La révision des conventions de défense est allée dans ce sens. C'est dans le vide ainsi créé que se sont engouffrés les variantes d'Al Quaida et les autres mouvements terroristes.
L'armée française qui était partie par la porte est contrainte de retourner en catastrophe par la fenêtre.
La décomposition de l'espace francophone, qui va en s'accentuant, doit faire l'objet d'une réflexion approfondie. La France est trop impliquée en Afrique pour y devenir un simple spectateur.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.