Terrorisme en Afrique

10/01/2011
Terrorisme en Afrique

La nouvelle prise d'otages qui a couté la vie à deux français au Niger illustre la progression du péril terroriste en Afrique.
Ce n'est probablement qu'un début. Les armées africaines sont pour la plupart faibles et elles ne peuvent asseoir leur contrôle sur d'immenses territoires.
La progression de la misère rend des communautés marginales vulnérables à la commercialisation de la prise d'otages.
L'ambigüité de la position de la France accentue les dangers.
Ces pays vivaient jusqu'ici sous un parapluie militaire français. Or, la France n'a plus souhaité jouer ce rôle tutélaire. La révision des conventions de défense est allée dans ce sens. C'est dans le vide ainsi créé que se sont engouffrés les variantes d'Al Quaida et les autres mouvements terroristes.
L'armée française qui était partie par la porte est contrainte de retourner en catastrophe par la fenêtre.
La décomposition de l'espace francophone, qui va en s'accentuant, doit faire l'objet d'une réflexion approfondie. La France est trop impliquée en Afrique pour y devenir un simple spectateur.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.