Terrorisme en Afrique

10/01/2011
Terrorisme en Afrique

La nouvelle prise d'otages qui a couté la vie à deux français au Niger illustre la progression du péril terroriste en Afrique.
Ce n'est probablement qu'un début. Les armées africaines sont pour la plupart faibles et elles ne peuvent asseoir leur contrôle sur d'immenses territoires.
La progression de la misère rend des communautés marginales vulnérables à la commercialisation de la prise d'otages.
L'ambigüité de la position de la France accentue les dangers.
Ces pays vivaient jusqu'ici sous un parapluie militaire français. Or, la France n'a plus souhaité jouer ce rôle tutélaire. La révision des conventions de défense est allée dans ce sens. C'est dans le vide ainsi créé que se sont engouffrés les variantes d'Al Quaida et les autres mouvements terroristes.
L'armée française qui était partie par la porte est contrainte de retourner en catastrophe par la fenêtre.
La décomposition de l'espace francophone, qui va en s'accentuant, doit faire l'objet d'une réflexion approfondie. La France est trop impliquée en Afrique pour y devenir un simple spectateur.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.