Togo : le problème politique de l’international à l’interne

01/04/2010
 Togo : le problème politique de l’international à l’interne

En cette année 2010 où l'on fête le cinquantenaire des indépendances de plusieurs Etats africains, il n'est pas inutile de rappeler que l'indépendance d'un Etat lui donne pleine souveraineté pour traiter de ses affaires internes et externes.
Certes, l'Etat indépendant n'est pas libre de tout faire. Il est soumis aux règles du droit international. Mais, en dehors de ce cadre, il adopte les institutions de son choix et celles-ci gouvernent en parfaite liberté.
Il arrive cependant que des Etats traversent des crises graves et n'arrivent pas à trouver à l'intérieur la solution à leurs problèmes : crise politique, drame humanitaire ou même séisme comme à Haïti. Alors les affaires intérieures sont appréhendées par la communauté internationale qui cherche à proposer ou à imposer sa solution. Tel a été le cas au Togo dans la décennie 90.L'Union européenne a mis en quelque sorte le pays, sous tutelle pour lui dicter sa voie.
Cette phase s'est achevée avec les élections législatives transparentes de 2007.L'opposition dispose à présent d'un levier puissant à l'intérieur de l'Assemblée. Le débat politique réintègre la Nation.
Avec la large reconnaissance internationale de l'élection présidentielle de mars 2010, ce mouvement est devenu irréversible.
Pourtant, certains courants de l'opposition continuent de s'accrocher aux chancelleries étrangères en espérant obtenir par la pression extérieure les satisfactions dont ils ont été privés par les électeurs.
C'est une démarche vaine.
Désormais, les Togolais doivent se parler entre eux sans tiers extérieurs. Le débat politique togolais est rentré au bercail.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.