Un accord historique au Togo

27/05/2010
Un accord historique au Togo

L’accord de gouvernement qui vient d’être signé entre le RPT et l’UFC marque une étape décisive dans la vie politique togolaise. Désormais le principal parti de la majorité voit le principal parti de l’opposition rejoindre le pouvoir. L’UFC quitte les rivages de l’extrémisme pour rejoindre les voies de la réforme.
Ainsi, on l’espère, se tourne la page d’un Togo coupé par une frontière interne dans les esprits et dans les cœurs.
Cette révolution politique est le résultat de l’action obstinée du Président Faure en faveur de l’unité nationale. Assisté avec brio par le Premier Ministre Houngbo, le Chef de l’Etat a développé gestes, canaux de communication et actes décisifs pour permettre la construction du pont unificateur.
Elle est également le résultat du sens de l’intérêt national de Gilchrist Olympio qui, malgré les critiques et les attaques personnelles, a su imposer la solution du réalisme plutôt que de verser dans la démagogie et l’invective.
Elle repose, enfin, sur une profonde aspiration de l’opinion qui, en réélisant massivement Faure Gnassingbé, a démontré qu’elle souhaitait que s’effacent les barrières anciennes.
La discussion n’a pas été aisée. Rétablir les canaux de communication n’a pas été toujours évident. On peut aussi penser que cette entente, comme tout accord de cessez le feu, est fragile.
Pour éviter pièges et périls que toute la classe politique se fixe comme seule ligne d’horizon la satisfaction des aspirations es citoyens, qu’elle jette à la rivière les querelles du passé et regarde résolument vers l’avenir.
C’est à ce prix que se développera au Togo une démocratie apaisée.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.