Un crime odieux

04/11/2013
Un crime odieux

L’horrible nouvelle de l’assassinat de deux journalistes de RFI vient d’être annoncée alors que l’on n’avait pas fini de se réjouir de la libération des quatre otages.

Ghislaine Dupont et Claude Verlon "ont été assassinés froidement. L'un a reçu deux balles, l'autre trois balles", a déclaré le ministre des affaires étrangères français, Laurent Fabius.

Il a indiqué que les deux journalistes avaient été enlevés "par un petit commando" devant le domicile d'un responsable touareg qu'ils venaient d'interviewer. Leurs corps ont ensuite été retrouvés, moins de deux heures après le rapt, à 12 km de Kidal, par une patrouille française qui avait été alertée.

Tout assassinat remplit d’horreur. Mais, lorsqu’il touche des journalistes, il a un sens encore plus profond.

Le journaliste remplit une fonction essentielle dans une démocratie .Il  traque la vérité afin de la rendre accessible au plus grand nombre. C’est pourquoi il n’y pas de démocratie sans presse libre et sans journalistes indépendants. Les ennemis des journalistes sont des barbares qui ne veulent pas que la vérité soit dite. Les terroristes qui se disputent le contrôle du Sahel rêvent d’un obscurantisme rétrograde qui doit être combattu sans relâche.

L’odieux assassinat des journalistes sonne comme un avertissement à tous ceux qui seraient prêts à pactiser avec le diable terroriste.

Le sacrifice de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon est un  lourd tribut versé par la profession à la cause de la vérité et de la tolérance.

Que leur abnégation au service de leur noble vocation renforce encore davantage la détermination dans la lutte contre le terrorisme.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.