Un effet inattendu de la démocratie

07/02/2011
Un effet inattendu de la démocratie

Le ministre de la Justice et des Affaires constitutionnelles du Malawi, George Chaponda, songe à proposer une loi pour réglementer le pet : "C'est le droit du gouvernement de maintenir la décence publique. C'est à nous d'imposer l'ordre. Voulez-vous que les gens pètent n'importe où ?".
Pour lui cet usage immodéré du pet est une conséquence de la démocratie. Il précise, que "ce n'était pas le cas pendant la dictature parce que les gens avaient peur des conséquences. Maintenant, à cause du multipartisme et de la liberté, les gens s'arrogent le droit de se soulager n'importe où". Pour lui, il ne faut pas confondre démocratie et pétocratie.
Le ministre souhaite donc que le Parlement examine une loi, classant le pet en public comme un "délit mineur", passible d'une amende.
On souhaite donc bien du plaisir aux juges qui auront à appliquer cette loi. Il faudra que l’accusation arrive à prouver que le délit était intentionnel et non fortuit.
On imagine la difficulté de la reconstitution des faits. On peut penser aussi que les prévenus évoqueront des excuses médicales. Le tribunal devra-t-il alors ordonner des obligations de soins ?
Il existe des limites à la réglementation des comportements par la loi.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.