Un encouragement à poursuivre sur la voie de l'effort

29/11/2007
Un encouragement à poursuivre sur la voie de l'effort

L'annonce de la reprise de la coopération a été si souvent faite que la décision de l'Union européenne de reprendre sa coopération avec le Togo parait presque banale. Et pourtant, il a fallu bien des efforts pour en arriver là. Efforts des dirigeants togolais, efforts des puissances amies et notamment de la France qui appuyait depuis longtemps cette reprise.

L'histoire retiendra que c'est sous la présidence Eyadema qu'ont été contractés les 22 engagements destinés à permettre une évolution positive des rapports avec l'Europe et que c'est sous la présidence de Faure Gnassingbé que la tenue d'élections législatives consensuelles a levé le dernier obstacle sur la voie de la reprise.La satisfaction qu'entraîne cette évolution positive est cependant nuancée par les regrets que ces trop longues sanctions soulèvent. Les milliards perdus ne se rattraperont jamais et la souffrance endurée par les populations ne s'effacera pas. Le Togo a eu vraiment l'impression d'être injustement maltraité pendant cette trop longue excommunication.

Il va falloir à présent remettre en route la machine des relations avec l'Europe, préparer les dossiers, retrouver les canaux d'une saine coopération. Cela ne va pas se faire en un jour. Voilà pourquoi la reprise de la coopération n'est pas l'annonce d'un nouvel Eldorado qui doit pousser au laxisme mais plutôt un encouragement à poursuivre sur la voie de l'effort pour construire un meilleur Togo.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.