Un encouragement à poursuivre sur la voie de l'effort

29/11/2007
Un encouragement à poursuivre sur la voie de l'effort

L'annonce de la reprise de la coopération a été si souvent faite que la décision de l'Union européenne de reprendre sa coopération avec le Togo parait presque banale. Et pourtant, il a fallu bien des efforts pour en arriver là. Efforts des dirigeants togolais, efforts des puissances amies et notamment de la France qui appuyait depuis longtemps cette reprise.

L'histoire retiendra que c'est sous la présidence Eyadema qu'ont été contractés les 22 engagements destinés à permettre une évolution positive des rapports avec l'Europe et que c'est sous la présidence de Faure Gnassingbé que la tenue d'élections législatives consensuelles a levé le dernier obstacle sur la voie de la reprise.La satisfaction qu'entraîne cette évolution positive est cependant nuancée par les regrets que ces trop longues sanctions soulèvent. Les milliards perdus ne se rattraperont jamais et la souffrance endurée par les populations ne s'effacera pas. Le Togo a eu vraiment l'impression d'être injustement maltraité pendant cette trop longue excommunication.

Il va falloir à présent remettre en route la machine des relations avec l'Europe, préparer les dossiers, retrouver les canaux d'une saine coopération. Cela ne va pas se faire en un jour. Voilà pourquoi la reprise de la coopération n'est pas l'annonce d'un nouvel Eldorado qui doit pousser au laxisme mais plutôt un encouragement à poursuivre sur la voie de l'effort pour construire un meilleur Togo.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !