Un parti totalitaire ?

11/01/2007
Un parti totalitaire ?

La dernière déclaration politique de l'UFC révèle à ceux qui l'ignoraient encore le caractère tout particulier de l'UFC. Ce parti s'estime porteur d'une vérité absolue incontestable et comme de droit divin. Jugeons-en plutôt.

« Les populations togolaises … ont été l'objet de massacres d'une ampleur sans précédent dans l'histoire de notre pays.L'UFC condamne avec vigueur, la façon éhontée dont le régime RPT cherche à minimiser ce drame national»L'UFC oublie-t-elle que ce sont ses partisans qui ont déclenché les violences ? 

 

« Le chef de l'Etat qui déclare qu'ayant gagné l'élection présidentielle, - ce qui bien entendu, est une contre-vérité absolue,-« L'UFC oublie-telle que l'élection présidentielle a été validée par tous les observateurs et la communauté internationale et que son candidat vétéran garde place a été battu ?

 

 

« L'UFC met en garde la classe politique contre les conséquences graves du laxisme dans le fonctionnement de la CENI. L'accumulation de tous ces manquements à la rigueur et à la transparence n'est pas de nature à rassurer les populations et porte en germe des fraudes électorales et des risques de violence. »Ainsi l'UFC appelle déjà à l'usage de la violence lors des prochaines élections.

 

 

« C'est une manŒuvre destinée à empêcher l'UFC de dégager une majorité à l'Assemblée, après avoir rassemblé, comme par le passé, les suffrages de la majorité des populations togolaises. »  On croit rêver : quand donc l'UFC a-t-elle remporté la majorité des suffrages ?

« L'UFC a pris connaissance des déclarations inconséquentes de Faure Gnassingbé lors de ce congrès (du RPT) ainsi que dans une récente interview à l'hebdomadaire Jeune Afrique. Ces déclarations ne sont que des provocations indignes d'un chef d'Etat. »Bigre, le Président de la République doit recevoir désormais son brevet de dignité d'un leader vieillissant retranché dans le seizième arrondissement parisien.

 

 

« L'UFC et son Président n'ont de leçon à recevoir d'un chef de parti politique …L'UFC et son Président n'ont pas de leçon à recevoir d'un parti archaïque … »

 

 

Si on comprend bien, il n'existe qu'un seul parti légitime au Togo, c'est l'UFC qui in carne le bien et la vérité absolue alors que toutes les autres formations portent le  mal et l'erreur. C'est une conception totalitaire de la vie politique . La même qui régnait au Togo avant le coup d'état libérateur du 13 janvier. Car ne l'oublions pas :avant cet évènement- qui a été perçu par les togolais comme une libération- le pays vivait sous la dictature d'Olympio.

 

 

Koffi SOUZA

© L'Union

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.