Un sommet de l’UA contrasté

31/01/2011
Un sommet de l’UA contrasté

Le sommet de l’UA qui vient de se tenir à Addis- Abeba a été fort contrasté mêlant les facteurs positifs et les éléments négatifs.
Il s’est tenu à un moment où les régimes africains connaissent une nouvelle aspiration à la démocratie et où les populations deviennent plus exigeantes sur la qualité de la gouvernance. Les conflits de Tunisie et d’Egypte sont les premières illustrations de l’onde de choc réformatrice qui frappe les sociétés africaines. Celles-ci vont avoir à trouver de nouveaux équilibres constitutionnels et de nouvelles procédures électorales plus consensuelles.
Le cas de la Côte d’Ivoire démontre la fragilité des processus électoraux.
Mais Addis-Abeba est aussi le sommet de l’espoir. L’Afrique est un continent qui bénéficie du dynamisme de la jeunesse. L’Afrique subsaharienne comprend 62% de moins de 25 ans. Ces jeunes sont de grands utilisateurs de téléphonie mobile et d’internet. Ces nouveaux accès à une culture mondialisée rendent le changement démocratique irréversible. Par ailleurs, le niveau de croissance de l’Afrique est important. Selon le FMI la croissance du continent sera de 6% en 2011.
Invité d’honneur du sommet, Nicolas Sarkozy s’est fait l’avocat de cette Afrique gagnante. , le président français a célébré une Afrique forte :
« Mesdames et messieurs, vous êtes plus forts que vous ne l’imaginez. Affirmez votre poids dans les instances internationales, et le monde sera obligé de tenir compte de la parole des Africains».
Un nouveau volontarisme africain est né à Addis.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.