Un succès lourd de responsabilités

09/04/2012
Un succès lourd de responsabilités

L’action positive de la Cédéao au Mali sous la  haute conduite du président Ouattara doit être saluée. La Cédao ne s’est pas contentée d’une condamnation du coup d’Etat. Elle a mené une politique de sanctions  dissuasives qui ont entrainé le retrait des putschistes. La légalité constitutionnelle est aujourd’hui rétablie même si ATT a été contraint à une démission prématurée.

Restent deux lourdes hypothèques à lever.

La première est celle de l’attitude de l’armée qui doit rentrer dans ses casernes pour rendre le pouvoir aux civils. Or, chacun sait qu’une fois que la désobéissance a pris corps, on ne l’endigue pas facilement. Alors et surtout qu’il faut maintenant demander à l’armée de combattre.

Et c’est là le second problème. Avec Les revendications des Touaregs, on est au delà d’une rébellion et sur les frontières de la sécession d’une partie du pays. Sur un territoire plus vaste que la France, une autre autorité s’est installée et elle prétend  représenter un Etat nouveau. 

La Cédéao menace de mener une action armée pour rétablir l’unité du Mali. C’est une mission délicate et risquée. 

Voilà pourquoi le présent succès de la Cédéao est lourd de responsabilités.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.