Un tour

28/12/2009
Un tour

Le facilitateur, le président Compaoré, a tranché. La prochaine élection présidentielle se déroulera selon les dispositions de la Constitution à un tour de scrutin.
L’affaire était courue d’avance. Il n’était pas possible de modifier la Constitution à une date si proche du vote sans compromettre la tenue même du scrutin qui doit se tenir dans les délais constitutionnels rappelés depuis plusieurs mois par la Cour Constitutionnelle.
Il faut ajouter qu’on ne modifie pas une Constitution parce que l’opposition, n’ayant pas réussi à se mettre d’accord sur une candidature unique, a besoin de l’épreuve du premier tour pour jauger ses forces.
Chacun savait bien d’ailleurs que l’on en arriverait là et les gesticulations ressemblaient plus à une parade de bravoure qu’à un espoir réel de voir la Constitution modifiée.
En somme, il n’y a ni vainqueur, ni vaincu.
Que chacun tienne compte de la volonté de la population de voir se dérouler une élection paisible et transparente.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.