Un tour

28/12/2009
Un tour

Le facilitateur, le président Compaoré, a tranché. La prochaine élection présidentielle se déroulera selon les dispositions de la Constitution à un tour de scrutin.
L’affaire était courue d’avance. Il n’était pas possible de modifier la Constitution à une date si proche du vote sans compromettre la tenue même du scrutin qui doit se tenir dans les délais constitutionnels rappelés depuis plusieurs mois par la Cour Constitutionnelle.
Il faut ajouter qu’on ne modifie pas une Constitution parce que l’opposition, n’ayant pas réussi à se mettre d’accord sur une candidature unique, a besoin de l’épreuve du premier tour pour jauger ses forces.
Chacun savait bien d’ailleurs que l’on en arriverait là et les gesticulations ressemblaient plus à une parade de bravoure qu’à un espoir réel de voir la Constitution modifiée.
En somme, il n’y a ni vainqueur, ni vaincu.
Que chacun tienne compte de la volonté de la population de voir se dérouler une élection paisible et transparente.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.