Un vote dans la sérénité

04/03/2010
Un vote dans la sérénité

Malgré quelques appels guerriers plus souvent externes qu’internes, le scrutin présidentiel au Togo s’est déroulé dans le calme et n’a connu que des incidents mineurs.

Trois données essentielles peuvent être remarquées.

La première est le sens du devoir civique qu’ont manifesté les électeurs togolais. Ils ont voté dans le calme et la sérénité. En ce sens, les présidentielles sont la suite logique des élections législatives de 2007.
Il est bon de constater, qu’au fil des années, la démocratie togolaise s’enracine ; Il faut souhaiter que cet apaisement perdure dans les jours à venir et qu’il marque la fin d’une coupure historique entre les Togolais.

On notera que cette évolution est le fruit d’une action conjointe de Faure Gnassingbé -qui durant cinq ans et jusqu’au dernier jour de la campagne a placé la concorde nationale avant le souci de son propre destin- et de Gilchrist Olympio qui, malgré son absence du scrutin, a gardé à la fois ses convictions et un sang froid remarqué.

La seconde est le désarroi des électeurs de l’opposition qui, semble-t-il, ont manifesté leur mécontentement en s’abstenant davantage que ceux de la majorité. A l’évidence, l’opposition divisée en six candidatures paye ses atermoiements et ses luttes pour le leadership. Malgré la réconciliation de dernière minute entre Gilchrist Olympio et Jean-Pierre Fabre, l’affrontement sourd qui s’est produit au sommet de l’UFC a désorienté l’électorat traditionnel de ce parti.

La troisième est le décalage extraordinaire qui s’est manifesté entre la réalité de la situation et son appréciation notamment par les medias francophones. Alors que l’apaisement au Togo est réel mais fragile, qu’une nouvelle génération est en voie d’accéder au pouvoir, certains medias étrangers se sont contentés de recopier les articles parus voila cinq ans et de dramatiser les enjeux.

Aux Togolais, à présent de faire mentir les prophètes de malheur et de manifester leur sagesse en demeurant calmes et déterminés dans la gestion de l’après vote

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.