Une nouvelle politique industrielle pour l’Afrique

14/07/2011
Une nouvelle politique industrielle pour l’Afrique

L'Afrique subsaharienne progresse mais elle reste confrontée à des défis difficiles. En effet, le nombre de pauvres en Afrique ne diminue pas assez vite. Or, selon un nouveau rapport conjoint de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), l’Afrique ne peut objectivement espérer réduire la pauvreté si les gouvernements ne prennent pas des mesures efficaces pour développer la production industrielle. 

Le rapport constate que l’Afrique perd du terrain dans les activités manufacturières à forte intensité de main- d’œuvre. La part de ces activités manufacturières dans la valeur ajoutée manufacturière (VAM) est tombée de 23% en 2000 à 20% en 2008.

Pour relancer la production industrielle, la CNUCED propose quelques mesures incitatives.

-Soutenir et stimuler les chefs d´entreprise pour qu’ils  se dirigent vers des secteurs jugés primordiaux pour la croissance économique à long terme et la création d´emplois.

-Instaurer des relations efficaces entre l´État et les entreprises. La politique industrielle devrait être orientée de manière "à encourager les processus de recherche par le secteur privé afin que celui-ci puisse découvrir ce qui peut être produit de manière compétitive "

- S´attacher à lever les obstacles au développement industriel. Par exemple, l´amélioration de l´infrastructure - routes, chemins de fer, distribution d´électricité, etc. - peut s´avérer une condition sine qua non de la croissance dans des secteurs tels que le secteur manufacturier à forte intensité de main d’œuvre

- Mettre en place un mécanisme de contrôle, d´évaluation et de responsabilité.

Le rapport conclut à juste titre que rien n’est possible sans la stabilité politique. Une politique industrielle ne se conduit pas à la petite semaine. Elle exige ardeur et continuité c'est-à-dire qu’elle doit maintenir ses orientations malgré les soubresauts électoraux.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.