Une révolution politique au Togo ?

17/05/2010
Une révolution politique au Togo ?

Le Togo est à la veille d’une révolution politique. La participation probable du principal parti de l’opposition au gouvernement. Certes rien n’est encore acquis. L’évènement peut être différé mais un bouleversement considérable de l’échiquier politique togolais s’annonce.

LA VICTOIRE DE FAURE

En rapportant une large victoire incontestée et in contestable à l’élection présidentielle, le jeune président a obligé l'opposition à s’interroger sur les raisons de son échec. D’autant que ce succès illustre des changements profonds.

Il ne doit rien à la fraude.La campagne électorale a été sincère et ouverte, le vote libre, le dépouillement incontestable. Une reconnaissance internationale l’a salué.

Ce succès n’est pas un succès partisan. Le président s’est bien gardé de se laisser enfermer par le RPT. Un rassemblement large l’a porté au pouvoir.
Enfin, cette victoire illustre l’effacement progressif des clivages régionaux puisque des régions du centre et du sud naguère hostiles ont apporté leurs voix à Faure Gnassingbé.

LE COUP MANQUE DE JEAN-PIERRE FABRE

En se précipitant pour se porter candidat à la présidence, le secrétaire général de l’UFC a donné l’impression qu’il volait la place à Gilchrist et profitait de l’indisponibilité toute temporaire du leader historique. Cette attitude a désorienté et divisé l’électorat de l’UFC et provoqué une profonde fracture dans le parti.

UN FRAC INEXPERIMENTE

En se ralliant au FRAC proposé par Boko et Yamgnane, Jean-Pierre Fabre a commis une profonde erreur de tactique.Il a donné l’impression qu’il sacrifiait l’UFC. Il s’est allié à des ‘’av enturistes’’ sans expérience du terrain. L’addition des déclarationsd’un Yamgnane donne une impression détestable d’amateurisme, d’ambition et de vagabondage politique. Le FRAC en contestant l’évidence de la réélection de Faure s’est lancé dans une voie sans issue.

L’EVOLUTION DE GILCHRIST

On l’avait connu jusqu’auboutiste.il est devenu pragmatique. Il sait que l’avenir de l’UFC et de toute l’opposition passe par une participation au pouvoir.il sait aussi que le peuple souhaite qu’il soit mis fin au trop long entracte que lui a imposé la classe politique. Il reste à Gilchrist à négocier les conditions de la participation de sa formation au gouvernement.

Tout est possible dans les jours à venir. Un succès marquerait la victoire des pragmatiques .Un échec signifierait une réussite passagère des rebelles.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !