Universalité des droits de l'homme

11/12/2008
Universalité des droits de l'homme

Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui formaient alors l'Assemblée générale des Nations Unies ont adopté la Déclaration universelle des droits de l'Homme à Paris. Au lendemain de la seconde guerre mondiale qui avait été marquée par une barbarie insensée, ce texte était porteur d'espoir. Il s'agissait de reconnaître les droits de la personne comme la base de la paix, de la justice et de la liberté dans le monde.

Pour commémorer son adoption, la Journée des droits de l'homme est célébrée chaque année le 10 décembre. Cette année c'est donc le soixantième anniversaire de ce texte fondateur et il est légitime de se demander si les droits ont plutôt progressé dans le monde ou s'ils sont en régression .A l'évidence, la Déclaration a engendré de nombreuses avancées : tous les Etats reconnaissent en principe les droits de l'homme. Sur la base de son texte, de nombreux mouvements émancipateurs sont nés comme la décolonisation, la lutte contre la torture et la discrimination,le mouvement d'émancipation des femmes.

Cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas des violations massives des droits de l'Homme dans certains Etats. Mais, les pays qui s'y adonnent sont maintenant mis à l'index

Le respect des droits de l'Homme est un des standards essentiels de la bonne gouvernance. La pression internationale pour les imposer est de plus en plus forte .Mais c'est l'enseignement des valeurs de la Déclaration universelle qui en permettra la meilleure observation.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.