Violences dans les stades

16/11/2007
Violences dans les stades

Les événements qui se sont déroulés dans le stade de Kegue lors du match du Togo contre le Mali sont injustifiables et ils doivent être condamnés sans réserve. Les sanctions qui viennent d'être prises  sont donc logiques et justifiées. A la condition toutefois d'être remises en perspective. Tous les pays du monde sont frappés par l'explosion de la violence dans les stades. N'oublions pas  les actes inadmissibles qui ont frappé par exemple les supporteurs togolais au Benin ou la mort récente d'un supporteur qui a endeuillé le championnat d'Italie.

Le football est devenu si populaire qu'il incarne le patriotisme de toute une Nation. La fièvre du foot donne le tournis aux esprits faibles et surexcités. Face à cette montée de la violence, il n'ya qu'une réponse : la rigueur de la loi et la vigueur de la répression.La compétition est légitime mais la violence doit être pourchassée sans relâche. Au Togo, sans doute. Partout ailleurs, à l'évidence.

 

Koffi SOUZA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.