Violences inutiles

24/08/2009
Violences inutiles

On assure qu'il ne se passe rien durant la trêve estivale. C'est une contrevérité. Que l'on en juge ! En Somalie, les affrontements continuent à Mogadiscio entre insurgés somaliens et soldats pro-gouvernementaux et font plus de cent morts. Les rebelles constitués principalement par la milice Al Chabaab proche d'Al Qaîda, contrôlent de nombreuses parties du pays.

A Gaza le Hamas élimine des alliés d'Al Qaïda et on compte environ 30 morts. En Algérie des groupes extrémistes constitués d'irréductibles d'Al Quaîda Maghreb sèment constamment la terreur. Le Président Abdelaziz Bouteflika qualifie les groupes armés islamistes de "hordes de renégats".

En Mauritanie, après un attentat suicide revendiqué par Al-Qaïda, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé  les Mauritaniens à s'unir contre l'extrémisme.

Il a souhaité que chacun contribue à "l'éradication des mauvaises pratiques contraires aux préceptes de la sainte religion qui bannit la violence, l'extrémisme et tout ce qui porte atteinte à l'homme sans raison». Il a rappelé avec raison que «La religion musulmane prêche la tolérance, la fraternité, la commisération. Seule la faiblesse de la foi induit parfois beaucoup de gens en erreurs fatales».

Sage observation en ce début du mois de Ramadan qui doit unir les fidèles dans la prière et non dans la violence.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.