Voyages présidentiels

29/10/2012
Voyages présidentiels

L’opinion mal informée s’interroge souvent : mais pourquoi donc nos gouvernants et particulièrement nos présidents voyagent-ils si souvent ?

La réponse est pourtant simple.

La société moderne est une société internationale où tous les Etats se tiennent comme les morceaux d’un puzzle. Et pourtant, il y a dans cet univers solidaire des ajustements constants à opérer, des incendies à éteindre, des solidarités à renforcer. 

Pour cela, les organisations régionales et internationales se sont développées : entre autres l’Union africaine ou la Cédéao, l’OMS ou l’ONU, la Banque Mondiale ou le FMI. Ces institutions disposent d’une bureaucratie mais elles sont gouvernées par les Etats et requièrent donc la présence périodique des chefs d’Etat.

Par ailleurs, malgré l’existence des moyens de communication modernes comme le téléphone ou internet et Skype, rien ne remplace la chaleur du contact direct qui permet d’établir des relations confiantes ou de disperser les nuages qui obscurcissent l’horizon.

La scène internationale est un miroir du poids des Etats. A cet égard, la diplomatie de Faure Gnassingbé a rétabli l’image internationale du Togo au point que notre pays a été élu comme membre non permanent du conseil de sécurité et siège à l’ONU parmi les plus grands de la planète.

Les critiques diront que les chefs d’Etat feraient mieux de rester enfermés chez eux. C’est une idée absurde : s’il faut éviter les courants d’air, il est cependant nécessaire d’ouvrir portes et fenêtres des Etats pour s’enrichir de l’air frais extérieur.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.