Affaire Kpatcha : Quatre avocats pour défendre l'Etat

07/11/2009
Affaire Kpatcha : Quatre avocats pour défendre l'Etat

Un collectif de quatre avocats, dont deux étrangers, sera chargé de défendre les intérêts de l'Etat togolais dans l'affaire Kpatcha Gnassingbé.

Le député - et frère du chef de l'Etat- est inculpé de tentative d'atteinte à la sûreté de l'Etat.Les avocats sont Me Gabriel Archange Dossou, bâtonnier du Barreau du Bénin, Me Pierre Haïk (photo) du Barreau de Paris, Me Edah N'Djellé et Me Lionel Sanvee du Barreau de Lomé.

Un cinquième avocat de nationalité sénégalaise, absent, ferait également partie du collectif.

Pour le Btonnier Dossou, « Les faits reprochés au prévenu sont extrêmement graves et flagrants. Lorsqu'on s'attaque aux institutions de la république, ce n'est pas de la plaisanterie ou une affaire de famille qu'il faut régler à l'amiable ».

« Nos confrères Djovi Gally, Zeus Ajavon, et le bâtonnier Christian Charrière-Bournazel, qui se sont invités dans ce dossier contre la volonté de Kpatcha Gnassingbé racontent des choses qui ne sont pas conformes à la réalité des faits », a-t-il ajouté.

"Il faut que l'on mette un terme à la polémique selon laquelle il y aurait obstruction concernant la défense de Kpatcha Gnassingbé. Au contraire, en notre qualité d'avocats de la république togolaise, nous souhaitons ardemment qu'il puisse bénéficier d'un conseil", a expliqué pour sa part Pierre Haïk, dénonçant au passage le comportement d'avocats qui se sont auto-constitués pour défendre M. Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.