Afolabi risque la prison à vie aux Etats-Unis

27/08/2009
Afolabi risque la prison à vie aux Etats-Unis

Lassissi Afolabi, originaire du Togo et installé dans le New Jersey risque la prison à vie pour avoir fait entrer illégalement sur le territoire américain des jeunes filles et des femmes qu'il faisait travailler dans ses différents salons de coiffure. Le Togolais a plaidé coupable mercredi devant la Cour pour travail forcé dans les villes de Newark et East Orange où il réside.

M. Afolabi a été arrêté en 2007. Le verdict sera rendu le 8 décembre.Entre octobre 2002 et septembre 2007, Lassissi Afolabi a fait venir aux Etats-Unis au moins 20 jeunes filles togolaises, munies de faux visas, employées dans ses salons de coiffure. Elles travaillaient 7 jours sur 7 et leur salaire était confisqué faisant de ses victimes des esclaves des temps modernes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.