Aide juridictionnelle : appui des Etats-Unis

29/06/2013
Aide juridictionnelle : appui des Etats-Unis

Les Etats-Unis entendent s’associer aux tentatives des autorités togolaises pour désengorger les prisons togolaises. Certains détenus, en attente de jugement pour des faits mineurs, pourraient bénéficier d’une mise en liberté provisoire s’ils étaient en mesure d’avoir un avocat.

Et c’est justement l’objectif du Programme des droits des personnes incarcérées qui prévoit une aide juridictionnelle gratuite (honoraires et frais de justice). 

Robert Whitehead (photo), l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo vient de remettre un chèque de 20 millions de Fcfa au Barreau du Togo

«Mon pays apporte son aide au désengorgement des prisons. La chaîne judiciaire fonctionne lentement, des détenus passent du temps en prison sans jamais être condamnés », a indiqué le diplomate.

Avec cette subvention, accordée par le Fonds pour la démocratie et les droits de l’homme, 300 dossiers de détenus vont retourner devant le juge des libertés. 56 avocats seront mobilisés pour cette opération.

«Les détenus passibles de peines légères constituent le contingent le plus important de la population carcérale. Ils pourront bénéficier de l’assistance d’un avocat et une attention particulière sera accordée aux  dossiers des détenus oubliés », a précisé Dopé Ekoué-Kouvahey, présidente du Barreau du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.