Au frais et pour longtemps dans une prison de New York

27/06/2011
Au frais et pour longtemps dans une prison de New York

Depuis le 14 février 2011, deux ressortissants libanais qui faisaient la navette entre le Togo et le Bénin pour leurs affaires, attendent leur procès dans cellule  d’une prison new yorkaise.

Maroun Saadé et Walid Nasr, arrêtés au Libéria quelques jours plus tôt grâce aux renseignements de la DEA (l’agence américaine anti-drogue) et immédiatement extradés vers les Etats-Unis, risquent la prison à vie.

Ils avaient pourtant des profils respectables au Bénin où ils dirigeait des entreprises membres de la Chambre de commerce et d’industrie locale.

Mais leurs activités l’étaient beaucoup moins.

Ils sont accusés d’avoir accepté de transporter, de stocker et de revendre depuis l’Afrique de l’Ouest des tonnes d’héroïne produites par les Talibans d’Afghanistan, une mouvement terroriste.

Il est également reproché aux deux hommes et à leurs comparses d’avoir tenté de vendre de la cocaïne aux Talibans que ces derniers devaient ensuite écouler, en réalisant un juteux profit, aux Etats-Unis.

Saadé avait également convenu de vendre des armes aux Talibans, notamment des missiles anti-aérien SAM7.

« Aujourd’hui, l’Afrique de l’Ouest est devenue une place où la drogue et les intérêts terroristes sont liés. Nous continuerons à combattre ces réseaux mafieux et à les démanteler », prévient  Michele Leonhar, l’administratrice de la DEA.

Le procès devrait s’ouvrir dans quelques mois, indique-t-on au bureau de Preet  Bharara, l’Attorney (Procureur) en charge du District Sud de New York.

Maroun Saadé et Walid Nasr risquent la prison à vie. 

Cinq chefs d’inculpation ont été retenus, dont trafic de drogue et soutien à un réseau terroriste. Difficile de faire pire.

Informations complémentaires

Department of Justice.pdf 144,00 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.