Bodjona reste inculpé de complicité d’escroquerie

06/12/2013
Bodjona reste inculpé de complicité d’escroquerie

L’ancien ministre Pascal Bodjona, objet de deux plaintes pour complicité d’escroquerie, a vu la seconde annulée vendredi par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Lomé.

Mais l’instruction se poursuit. M. Bodjona est toujours inculpé dans le cadre de la première plainte déposée par la victime, un homme d’affaires émirati. 

Deux autres individus font également l’objet de poursuites judiciaires, l’homme d’Affaires Agba Bertin - en fuite -, présenté comme le cerveau du scam, et le Français Loïk Le Floch-Prigent, incarcéré plusieurs mois au Togo, puis remis en liberté provisoire pour ‘raisons de santé’; il aurait joué les intermédiaires.

Le trio, selon les investigations et le témoignage de la victime - un riche ressortissant d’Abou-Dhabi – aurait monté un scénario rocambolesque pour lui soutirer plusieurs dizaines de millions de dollars. L'argent, versé en espèces, n'a jamais été retrouvé.

Reste aux juges à déterminer le niveau d'implication des uns et des autres. C'est tout le travail de l'instruction qui se poursuit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.