Clémence des juges

12/12/2017
Clémence des juges

Des mesures de nature à faire baisser la tension

La justice a décidé de remettre en liberté une vingtaine de personnes interpellés et condamnés pour des actes de violence lors des manifestations organisées par l’opposition début septembre. D’autres avaient bénéficié de cette mesure de clémence au mois de novembre. Le week-end dernier, deux imams poursuivis pour des prêches non-conformes avec leur fonction avaient pu quitter la prison de Lomé.

Des libérations qui interviennent dans un contexte ou le pouvoir et l’opposition devraient engager des discussions sur les réformes constitutionnelles.

Les opposants réclament maintenant le même traitement pour les personnes incarcérées dans les affaires d’incendie des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013). L’instruction se poursuit dans l’attente d’un procès.

Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, a cependant estimé mardi que ces mesures ‘étaient une bonne chose’.

L’opposition prévoit trois nouvelles journées de manifestation mercredi, jeudi et samedi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.