Clémence des juges

12/12/2017
Clémence des juges

Des mesures de nature à faire baisser la tension

La justice a décidé de remettre en liberté une vingtaine de personnes interpellés et condamnés pour des actes de violence lors des manifestations organisées par l’opposition début septembre. D’autres avaient bénéficié de cette mesure de clémence au mois de novembre. Le week-end dernier, deux imams poursuivis pour des prêches non-conformes avec leur fonction avaient pu quitter la prison de Lomé.

Des libérations qui interviennent dans un contexte ou le pouvoir et l’opposition devraient engager des discussions sur les réformes constitutionnelles.

Les opposants réclament maintenant le même traitement pour les personnes incarcérées dans les affaires d’incendie des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013). L’instruction se poursuit dans l’attente d’un procès.

Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, a cependant estimé mardi que ces mesures ‘étaient une bonne chose’.

L’opposition prévoit trois nouvelles journées de manifestation mercredi, jeudi et samedi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.