Davantage de moyens pour la Cour d’assises

03/08/2011
Davantage de moyens pour la Cour d’assises

La Cour d’assises de Lomé vient de clôturer la 1e session de l’année 2011.

Pendant deux semaines, elle a jugé une vingtaine de personnes dont la plus médiatique a été sans conteste l’ancien Premier ministre togolais, Eugène Koffi Adoboli, condamné à 5 ans de prison par contumace pour une affaire de détournements de fonds. Autre « vedette » passée en jugement, l’ex-animateur de télévision, Eugène Attigan-Ameti, accusé de trafic de drogue.

Si globalement le président de la Cour, Kodjo Woai, est satisfait, il relève des « insuffisances » dans le traitement des dossiers : procès-verbaux, enquêtes préliminaires  établis par les officiers de police judiciaire, instruction des rapports des experts médicaux et conservation des rapports des scellés.  

«Ces insuffisances ont rendu la tâche ardue aux magistrats lors des débats et délibérations », explique-t-il, ajoutant qu’ « en respectant ces prescriptions, nos décisions seront à l’abri de toute critique ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La bonne volonté ne suffit pas

Santé

Pendant deux jours, les responsables de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) se concertent à Lomé pour élaborer un plan stratégique. 

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.