Davantage de moyens pour la Cour d’assises

03/08/2011
Davantage de moyens pour la Cour d’assises

La Cour d’assises de Lomé vient de clôturer la 1e session de l’année 2011.

Pendant deux semaines, elle a jugé une vingtaine de personnes dont la plus médiatique a été sans conteste l’ancien Premier ministre togolais, Eugène Koffi Adoboli, condamné à 5 ans de prison par contumace pour une affaire de détournements de fonds. Autre « vedette » passée en jugement, l’ex-animateur de télévision, Eugène Attigan-Ameti, accusé de trafic de drogue.

Si globalement le président de la Cour, Kodjo Woai, est satisfait, il relève des « insuffisances » dans le traitement des dossiers : procès-verbaux, enquêtes préliminaires  établis par les officiers de police judiciaire, instruction des rapports des experts médicaux et conservation des rapports des scellés.  

«Ces insuffisances ont rendu la tâche ardue aux magistrats lors des débats et délibérations », explique-t-il, ajoutant qu’ « en respectant ces prescriptions, nos décisions seront à l’abri de toute critique ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.