Deux visions du procès

16/09/2011
Deux visions du procès

Le dossier concernant la tentative de coup d’Etat d’avril 2009 au Togo s’est définitivement refermé jeudi avec la condamnation des principaux protagonistes à des peines allant jusqu’à vingt ans de réclusion.

Pour l’un des avocats de la partie civile, Me Archange Dossou (à gauche sur la photo) le procès a été équitable et le verdict l’est aussi.

« On a tous observé que tous les droits ont été concédés aux accusés. Ils se sont défendus, nous aussi d’ailleurs nous sommes défendus. On ne plus dire aujourd’hui que ce n’est pas un procès équitable puisque chacun a eu droit à ce qu’il mérite et cela nous encourage et nous permet de dire que la démocratie est en marche au Togo ».

Position radicalement différente dans les rangs des avocats de la défense ; ce qui est assez logique.

« Je suis découragé par la justice togolaise. Ni le ministère public, ni la Cour, ni personne, n’a pu démontrer les faits reprochés aux inculpés. Aujourd’hui on condamne les gens jusqu’à 20 ans d’emprisonnement, je suis découragé, d’autant qu’il n’existe aucun moyen de recours », explique Me Zeus Ajavon qui réclamait pour ses clients une 

relaxe pure et simple.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.