Deux visions du procès

16/09/2011
Deux visions du procès

Le dossier concernant la tentative de coup d’Etat d’avril 2009 au Togo s’est définitivement refermé jeudi avec la condamnation des principaux protagonistes à des peines allant jusqu’à vingt ans de réclusion.

Pour l’un des avocats de la partie civile, Me Archange Dossou (à gauche sur la photo) le procès a été équitable et le verdict l’est aussi.

« On a tous observé que tous les droits ont été concédés aux accusés. Ils se sont défendus, nous aussi d’ailleurs nous sommes défendus. On ne plus dire aujourd’hui que ce n’est pas un procès équitable puisque chacun a eu droit à ce qu’il mérite et cela nous encourage et nous permet de dire que la démocratie est en marche au Togo ».

Position radicalement différente dans les rangs des avocats de la défense ; ce qui est assez logique.

« Je suis découragé par la justice togolaise. Ni le ministère public, ni la Cour, ni personne, n’a pu démontrer les faits reprochés aux inculpés. Aujourd’hui on condamne les gens jusqu’à 20 ans d’emprisonnement, je suis découragé, d’autant qu’il n’existe aucun moyen de recours », explique Me Zeus Ajavon qui réclamait pour ses clients une 

relaxe pure et simple.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.