Disques durs : l’enquête se poursuit

12/03/2010
Disques durs : l’enquête se poursuit

Les 11 militants de l’UFC (opposition), qui avaient été interpellés mardi dans un local informatique installé dans une église, ont été libérés jeudi. Toutefois, la procédure suit son cours, a indiqué le Procureur de la République. « Cette remise en liberté ne signifie pas que ces personnes sont innocentes », a précisé Robert Bakaï.
L’enquête en cours dira les raisons pour lesquelles l’entourage de Jean-Pierre Fabre avait installé discrètement une dizaine d’ordinateurs dans le local d’une église avec autant d’informaticiens chargés officiellement de compiler les résultats des élections présidentielles. La petite équipe était, de surcroît, en possession de PV vierges.
Le candidat de l’UFC a refusé de remettre à la police les codes d’accès des disques durs ; des experts sont maintenant chargés de faire parler ces ordinateurs.
Les présidentielles du 4 mars dernier au Togo ont donné une large victoire au président sortant Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.