Disques durs : l’enquête se poursuit

12/03/2010
Disques durs : l’enquête se poursuit

Les 11 militants de l’UFC (opposition), qui avaient été interpellés mardi dans un local informatique installé dans une église, ont été libérés jeudi. Toutefois, la procédure suit son cours, a indiqué le Procureur de la République. « Cette remise en liberté ne signifie pas que ces personnes sont innocentes », a précisé Robert Bakaï.
L’enquête en cours dira les raisons pour lesquelles l’entourage de Jean-Pierre Fabre avait installé discrètement une dizaine d’ordinateurs dans le local d’une église avec autant d’informaticiens chargés officiellement de compiler les résultats des élections présidentielles. La petite équipe était, de surcroît, en possession de PV vierges.
Le candidat de l’UFC a refusé de remettre à la police les codes d’accès des disques durs ; des experts sont maintenant chargés de faire parler ces ordinateurs.
Les présidentielles du 4 mars dernier au Togo ont donné une large victoire au président sortant Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.