Disques durs : l’enquête se poursuit

12/03/2010
Disques durs : l’enquête se poursuit

Les 11 militants de l’UFC (opposition), qui avaient été interpellés mardi dans un local informatique installé dans une église, ont été libérés jeudi. Toutefois, la procédure suit son cours, a indiqué le Procureur de la République. « Cette remise en liberté ne signifie pas que ces personnes sont innocentes », a précisé Robert Bakaï.
L’enquête en cours dira les raisons pour lesquelles l’entourage de Jean-Pierre Fabre avait installé discrètement une dizaine d’ordinateurs dans le local d’une église avec autant d’informaticiens chargés officiellement de compiler les résultats des élections présidentielles. La petite équipe était, de surcroît, en possession de PV vierges.
Le candidat de l’UFC a refusé de remettre à la police les codes d’accès des disques durs ; des experts sont maintenant chargés de faire parler ces ordinateurs.
Les présidentielles du 4 mars dernier au Togo ont donné une large victoire au président sortant Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.