Disques durs : l’enquête se poursuit

12/03/2010
Disques durs : l’enquête se poursuit

Les 11 militants de l’UFC (opposition), qui avaient été interpellés mardi dans un local informatique installé dans une église, ont été libérés jeudi. Toutefois, la procédure suit son cours, a indiqué le Procureur de la République. « Cette remise en liberté ne signifie pas que ces personnes sont innocentes », a précisé Robert Bakaï.
L’enquête en cours dira les raisons pour lesquelles l’entourage de Jean-Pierre Fabre avait installé discrètement une dizaine d’ordinateurs dans le local d’une église avec autant d’informaticiens chargés officiellement de compiler les résultats des élections présidentielles. La petite équipe était, de surcroît, en possession de PV vierges.
Le candidat de l’UFC a refusé de remettre à la police les codes d’accès des disques durs ; des experts sont maintenant chargés de faire parler ces ordinateurs.
Les présidentielles du 4 mars dernier au Togo ont donné une large victoire au président sortant Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.