Esclavage moderne : lourde peine contre Lassissi Afolabi

16/07/2010
Esclavage moderne : lourde peine contre Lassissi Afolabi

24 ans de prison et 3,9 millions de dollars de dommages et intérêts, c’est la condamnation prononcée le 12 juillet contre le Togolais Lassissi Afolabi (47 ans) par un tribunal de Newark (New Jersey) pour trafic d’êtres humains.
Son fils a écopé d’une peine de 55 mois de prison ferme et son ex-femme sera jugée en septembre prochain ; elle risque une lourde peine.
Pas moins de 22 chefs d'inculpation ont été retenus contre Afolabi et ses complices qui employaient des jeunes filles âgées de 10 à 19 ans venues du Togo dans leurs salons de coiffure de Newark et d'East Orange. Elles étaient entrées frauduleusement sur le territoire américain grâce à de faux documents.
Le trafic a duré d’octobre 2002 à septembre 2007.
Au cours du procès, les victimes ont expliqué en détails comment Mme Afolabi procédait avec ses « employées » : confiscation du passeport, interdiction de s'inscrire à l'école et d'apprendre l'anglais ou d'avoir des amis.
Plusieurs de ces jeunes filles ont été sexuellement abusées par Lassissi Afolabi et par son fils.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.