Esclavage moderne : lourde peine contre Lassissi Afolabi

16/07/2010
Esclavage moderne : lourde peine contre Lassissi Afolabi

24 ans de prison et 3,9 millions de dollars de dommages et intérêts, c’est la condamnation prononcée le 12 juillet contre le Togolais Lassissi Afolabi (47 ans) par un tribunal de Newark (New Jersey) pour trafic d’êtres humains.
Son fils a écopé d’une peine de 55 mois de prison ferme et son ex-femme sera jugée en septembre prochain ; elle risque une lourde peine.
Pas moins de 22 chefs d'inculpation ont été retenus contre Afolabi et ses complices qui employaient des jeunes filles âgées de 10 à 19 ans venues du Togo dans leurs salons de coiffure de Newark et d'East Orange. Elles étaient entrées frauduleusement sur le territoire américain grâce à de faux documents.
Le trafic a duré d’octobre 2002 à septembre 2007.
Au cours du procès, les victimes ont expliqué en détails comment Mme Afolabi procédait avec ses « employées » : confiscation du passeport, interdiction de s'inscrire à l'école et d'apprendre l'anglais ou d'avoir des amis.
Plusieurs de ces jeunes filles ont été sexuellement abusées par Lassissi Afolabi et par son fils.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.